Photo Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

La collaboration avec le groupe français Casino, une aventure inaccomplie

En septembre 2013, l’accord signé avec Casino donne la possibilité à Abilio Diniz (boursier.com/actions/actualites/news/abilio-diniz-veut-se-renforcer-dans-carrefour-679374.html) de ne plus être dépendant de la clause de non-concurrence. Il peut maintenant envisager des investissements dans l'ensemble des secteurs économiques. Le regroupement de GPA avec Carrefour Brésil ratera du fait de l'opposition du patron du groupe Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. Le groupe GPA atteint sa stabilité financière juste après la crise et entame les pourparlers de rapprochement avec Casino. Il doit faire face à la concurrence du Français Carrefour sur ses terres brésiliennes.

Saviez-vous qu’il a les arts martiaux afin de ne plus être une tête de turc ? En 1956, Abilio Diniz intègre l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale, d’où il sort diplômé. D'origine portugaise, la famille d'Abilio Diniz s'est exilée au Brésil en 1929

Abilio Diniz a du pouvoir au Brésil

Selon le magazine du Brésil "Epoca", l'entrepreneur compte parmi les 100 personnages ayant le plus d'influence au Brésil. Abilio Diniz est dorénavant l’un des individus les plus puissants du Brésil. Possédant un patrimoine évalué à près de 4 milliards de dollars, l'entrepreneur est le dixième individu le plus riche du sous-continent brésilien, d'après le magazine "Forbes". Au Brésil, l'un des personnages les plus charismatiques est Abilio Diniz.

Abilio Diniz a toujours le désir d'investir

Abilio Diniz renoue avec le secteur de la grande distribution brésilienne, à presque 80 printemps et en compagnie d'un associé de premier plan. En augmentant sa participation dans le capital de Carrefour France à plus de cinq pour cent des actions, Peninsula devient le quatrième sociétaire de Carrefour. Il est nommé président du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire en 2013. Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et recherche de nouveaux investissements depuis son retrait du groupe GPA.

Une 1ère grande surface inaugurée dès 1959

En 1974, Abilio Diniz discute les fondateurs du groupe Carrefour. Il s’inspire de leur succès pour développer le groupe Pão de Açúcar. Son père a inauguré sa première boulangerie sur un boulevard fréquenté de Sao Paulo. GPA, ou Grupo Pão de Açúcar trouve ses racines dans la boutique fondée par le père d’Abilio Diniz.

Le plan de relance drastique élaboré par Abilio Diniz permet de sauver le groupe GPA, qui cède ses activités dans la péninsule lusitanienne, ferme 1/3 des grandes surfaces et licencie vingt mille collaborateurs. un groupuscule "d'extrême gauche" enlève le chef d'entreprise durant de l'élection présidentielle de 1989. Délivré après sept jours de captivité, il sera marqué à jamais par cette expérience. En 1995, Abilio Diniz ouvre le Grupo Pão de Açúcar aux investisseurs. Il déclenche alors une période d’acquisitions et GPA devient le n°1 de la commercialisation dans le pays. Un rapprochement financier et commercial intervient entre Casino et GPA en 1999.

A voir